COELIOSCOPIE

La cœlioscopie (prononcer cé-lio-, de cœlio- « ventre », et -scopie « regarder »), appelée également laparoscopie (de laparo- « paroi » et -scopie « regarder ») est une technique chirurgicale mini-invasive de diagnostic (cœlioscopie proprement dite) et d’intervention (cœliochirurgie) sur la cavité abdominale.
Elle fait partie des techniques d’endoscopie chirurgicale.

Les intérêts de la cœliochirurgie sont multiples, et ils ont été maintes fois prouvés par des études comparatives, notamment en chirurgie gynécologique et digestive :

diminution de « l’agression » chirurgicale sur le corps du patient, d’où une moindre douleur en post-opératoire ;
diminution du risque infectieux ;
diminution du risque de complications « pariétales » (abcès de paroi, éventration), ceci étant particulièrement intéressant chez le sujet obèse ;
diminution du risque d’adhérences dans le péritoine ;
pour certaines interventions : diminution de la durée opératoire ;
diminution de la durée d’hospitalisation ;
diminution de la durée d’arrêt de travail et reprise plus rapide des activités ;
et enfin : intérêt esthétique, puisque les cicatrices sont de très petite taille.